Éditorial

Faites de votre rêve un objectif!

16 janvier 2017
Rédaction: Jannick Bouthillette

L’amorce d’une nouvelle année est le moment rêvé pour vous fixer des objectifs professionnels. En tournant la page le 31 décembre dernier, peut-être avez-vous réfléchi à ce que vous avez accompli au cours de l’année : vos réalisations, vos projets concrétisés, vos buts atteints ou dépassés.

Autant la fin d’une année favorise le bilan, autant le début de la suivante est celle des résolutions, mais je préfère encore parler d’objectifs, professionnels ou autres. En ce début d’année, posez-vous la question : où je souhaite être dans un an? Quel changement je désire amorcer dans mon parcours pour avoir le sentiment de m’accomplir professionnellement?

Pour qu’il soit pleinement efficace, l’exercice doit être écrit. En jetant vos idées sur papier, vous vous permettez de cristalliser vos pensées. Vous pourrez ensuite placer ces notes bien en évidence dans un endroit où vous serez en mesure de les consulter régulièrement pour vous remémorer non seulement la destination, mais surtout le chemin parcouru pour vous y rendre.

Laissez aller votre imagination

Pour que vous ayez envie de tout mettre en œuvre pour atteindre vos objectifs, ceux-ci doivent correspondre à des désirs réels et profonds. Oubliez la demande de promotion ou le changement d’équipe s’il ne s’agit pas de quelque chose que vous souhaitez réellement. Pour ce faire, j’adore la phrase de Sheryl Sandberg (cheffe des opérations chez Facebook et auteure du livre En avant toutes) que je me répète moi-même très souvent : « Que ferais-tu si tu n’avais pas peur?  »

Voici donc… Si je n’avais pas peur :

•   Je convaincrais mon employeur de me permettre de travailler de la maison deux jours par semaine.
•   Je cesserais de travailler pour les deux prochaines années jusqu’à ce que mon plus jeune entre à l’école.
•   Je demanderais l’augmentation salariale que je crois amplement méritée depuis plus de trois ans sans oser aborder le sujet.
•   Je m’inscrirais à la formation en traduction.
•   J’élargirais mon réseau pour augmenter mes opportunités professionnelles.

Bref, à cette étape, sky is the limit! Ne vous restreignez pas en vous disant : « Ça ne vaut pas la peine, mon patron (ou mon conjoint) ne sera jamais d’accord » ou encore « Je ne vois absolument pas comment je pourrais concrétiser ce rêve ». D’abord et avant tout, permettez-vous de rêver. Et de rêver assez grand pour que ayez envie de passer en mode action.

Ensuite, le temps sera venu de plonger…

Avancez, un pas à la fois

La réalisation d’objectifs professionnels exige que vous soyez proactifs. Que vous désiriez un poste avec des responsabilités plus importantes ou un arrêt de travail temporaire, vous devez faire preuve d’un esprit d’initiative. Rien ne viendra à vous sans que vous provoquiez les changements désirés.

Si votre objectif est de cesser de travailler pour les deux prochaines années que ce soit pour rester à la maison ou encore pour vous inscrire à un programme d’étude, possible que vous deviez convaincre votre conjoint. Bien sûr, il y a alors des enjeux financiers. Vous devrez sans aucun doute renoncer à votre niveau de vie actuel, vendre vos automobiles, renoncez à des vacances ou à offrir des cadeaux. Mais interdisez-vous d’écouter cette petite voix qui vous dira : « C’est impossible, nous n’avons pas de coussin financier ». Vous êtes en mode solution.

De bonnes – et même d’excellentes – raisons de ne pas concrétiser votre rêve, vous en trouverez toujours. Mais, si vous avez envie d’y croire, nombreux sont les modèles de femmes qui peuvent vous inspirer. Regardez autour de vous, posez des questions à celles qui vous inspirent, élargissez votre réseau, rencontrez de nouvelles personnes, passez à l’action!

Permettez-vous donc de rêver grand et passionnément. Mais surtout, agissez ensuite. Vous en retirerez une fierté encore plus grande que votre rêve lui-même… celle d’avoir du pouvoir sur votre destinée.