Ambition et vie familiale : irréconciliable?

30 novembre 2017
Rédaction: Katia Vermette

Il y a probablement autant de définitions de l’ambition que de personnes sur la planète. Pourtant, peu de femmes s’affirment ambitieuses, surtout lorsqu’elles ont une famille.

Valérie a toujours été ambitieuse. Elle est à l’emploi d’une compagnie pharmaceutique depuis plusieurs années, où elle a gravi les échelons et a vu sa carrière progresser. Puis, l’an dernier, elle est devenue maman. Et ses priorités ont changé.

Récemment, un poste de gestionnaire s’est ouvert dans l’entreprise où Valérie travaille. Avant d’être mère, elle n’aurait pas hésité un instant à poser sa candidature. Pourtant, aujourd’hui, elle doute… Sera-t-elle capable de concilier ce nouveau poste avec son rôle de maman? Les responsabilités seront-elles trop lourdes à porter? Et si elle voulait un deuxième enfant? Soudainement, son ambition semblait irréconciliable avec sa vie familiale…

L’histoire de Valérie n’est pas unique. Bon nombre de femmes mettent de côté leurs aspirations professionnelles lorsqu’elles deviennent mères, se sentant parfois coupables de vivre pleinement leur ambition. Pourtant aujourd’hui, de plus en plus de femmes ambitieuses sont aussi mamans.

C’est le cas de Mélanie Thivierge, nouvelle présidente-directrice générale du Y des femmes de Montréal et anciennement gestionnaire pour différents magazines et médias québécois dont Coup de pouce et La Presse. Pour la professionnelle, « l’ambition et la vie familiale sont conciliables, dans la mesure où l’on accepte que tout ne soit pas parfait en tout temps ».

De l’avis de Mélanie, c’est en faisant une petite place à l’imperfection et au chaos dans son quotidien que l’on peut espérer concilier parentalité et carrière . En théorie, c’est simple! Mais comment peut-on concrètement allier ambition et vie familiale sans y laisser sa peau? Mélanie a quelques pistes de réflexion à vous proposer.

Profitez de la force de votre réseau

Ne vous leurrez pas, vous y arriverez difficilement seule. Pour éviter de vous retrouver la langue à terre en attaquant de front votre carrière et votre vie familiale, pensez à développer votre réseau. D’abord avec votre partenaire de vie, puis à l’extérieur de la maisonnée. « Pour certains, ce sera de la famille, du bon voisinage, les parents des amis de vos enfants, explique Mélanie. Il ne faut pas avoir peur d’élargir votre réseau. »

Acceptez l’imperfection… au travail et à la maison

Ne visez pas l’inatteignable et pratiquez l’acceptation au quotidien. Comme le souligne Mélanie, « nous établissons nous-mêmes nos standards et, parfois, nous faisons l’erreur de les fixer très haut  ». Acceptez que vos enfants ne mangent pas tous les jours de bons plats cuisinés. Laissez partir votre petit dernier avec des bas dépareillés. Posez vos limites par rapport au travail. Faites en sorte que votre journée de travail ne déborde pas jusqu’à 19h tous les jours. « Il y a une part d’organisation et de force du réseau, mais il y a également une part d’acceptation », résume Mélanie.

Osez votre ambition

Depuis qu’elle est gestionnaire, Mélanie a eu sous sa supervision une majorité de femmes, dont plusieurs sont devenues mères au fil des années. Chaque fois que l’une d’entre elles revenait en poste après un congé de maternité, Mélanie la retrouvait plus solide. « La maternité nous donne des forces, des atouts, constate la gestionnaire. On apprend à mieux gérer ses priorités, à replacer le travail dans sa juste case dans la vie, à dédramatiser. Il y a énormément de compétences que l’on développe à travers la maternité, et je crois qu’il ne faut pas le perdre de vue. » Dès lors, il faut cesser de voir la maternité comme un frein à la progression d’une carrière et en faire son alliée.

Après réflexion, Valérie a décidé d’assumer son ambition et de poser sa candidature au poste de gestionnaire s’étant ouvert dans son organisation. Et, contre toutes attentes, l’entreprise l’a choisi elle, la professionnelle, la maman et la femme ambitieuse, pour le poste.

Alors, mesdames, faites comme Valérie et osez votre ambition!

Quelques versions de l’ambition au féminin

« L’ambition, c’est l’envie d’aller au bout de ses capacités, d’exploiter ses talents à leur plein potentiel, de faire une différence dans la vie, dans la société, dans une organisation. »

— Mélanie Thivierge, maman et présidente-directrice générale du Y des femmes de Montréal

« Avoir des objectifs professionnels qui te permettent de te développer et de te réaliser avec succès dans un milieu de travail. »

— Valérie, maman et maintenant gestionnaire d’équipe dans une compagnie pharmaceutique

« L’ambition représente pour moi la motivation à être une meilleure version de moi-même chaque jour pour mes enfants. Elle se définit dans toutes les sphères de ma vie afin d’améliorer celle-ci. »

— Nataly, maman à la maison et criminologue de formation

« En tant que mère monoparentale, l’ambition implique pour moi de pouvoir accueillir les reproches de nos jeunes, certains jugements de nos semblables et de continuer de se dire que l’on mérite de se faire une place dans notre vie. C’est également, pour ma part, quelque chose d’incontrôlable. C’est comme un éternuement qui me pousse à vouloir ouvrir d’autres portes et qui m’oblige à mieux me connaître comme personne. »

— Sophie, maman et infirmière clinicienne