Événement

Préjugés inconscients : freins à la carrière des femmes

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

19 septembre de 18h30 à 20h30

*** Cet événement affiche complet, nous vous invitons à consulter nos autres rendez-vous de l’automne ***

Lors de cette soirée-réseautage « spéciale rentrée » à MONTRÉAL, nous vous présentons la conférence :

Les préjugés inconscients : des freins à la carrière des femmes

 

Vous avez le sentiment que vous n’arrivez pas à progresser autant que vous le voudriez avec votre employeur. Qu’on ne reconnait pas vos compétences. Vous avez la drôle d’impression que vous idées sont plus facilement balayées du revers de la main. Que les promotions se font davantage attendre que pour des collègues masculins. Ce n’est probablement pas uniquement une impression!

Les recherches universitaires sont nombreuses et unanimes : il existe de nombreux freins inconscients à la carrière des femmes. Même en respectant toutes les règles de la bonne élève (afficher de la confiance, prendre des risques, valoriser vos bons coups, développer votre réseau), il est aussi possible qu’on ne vous donne simplement pas les mêmes opportunités d’avancement.

On ne parle pas ici de discrimination volontaire. Mais notre cerveau nous joue souvent des tours quand vient le temps de prendre certaines décisions lors de l’embauche, de l’évaluation du travail ou encore lors de promotions.

Voilà qui explique en grande partie pourquoi, encore aujourd’hui, les hommes ont 50% plus de chances que les femmes d’être promus du premier échelon à chef de service, et trois fois plus de chances de passer de directeur à vice-président.

Lors de notre conférence-réseautage, nous prendrons le temps de bien comprendre de quelle façon se manifeste les biais inconscients. Mais surtout, nous verrons ce qu’il est possible de faire – individuellement et collectivement – pour renverser cette tendance qui est une des principales raisons au manque d’avancement des femmes dans leur carrière.

Pour nous accompagner dans cette passionnante réflexion, trois femmes qui connaissent très bien le sujet :

Chloé Freslon

Évoluant dans le « monde des tech » depuis 10 ans, Chloé a été à même de constater le manque de diversité dans ce milieu. Pour elle, une évidence : on ne peut pas demander aux femmes de toujours s’adapter, les employeurs doivent savoir se remettre en question. Depuis deux ans, elle a rencontré de nombreuses femmes en TI pour mieux comprendre les obstacles qui se dressent dans leur carrière. Elle également scruter les meilleures pratiques d’employeurs, ceux ayant su offrir une place de choix aux femmes dans leur entreprise. Aujourd’hui, Chloé multiplie les micros : le blogue URelles du Journal Métro, une chronique à l’émission La Sphère de Radio-Canada, mais surtout de nombreuses conférences pour provoquer le changement et faire en sorte que l’industrie des TI reflète davantage la société.

 

 

Valérie Pisano

Nouvellement Présidente-directrice générale du MILA (Institut québécois d’intelligence artificielle – Montreal Institute for Learning Algorithms), Valérie n’en a pas moins une expertise poussée sur le sujet des préjugés inconscients. Tant son travail de consultante chez McKinsey que son poste de Chef de la direction du talent au Cirque du Soleil l’ont amené à se pencher sur les raisons qui expliquent l’absence de femmes dans les postes de haute direction. Loin d’attribuer la faute au manque d’ambition des femmes, elle prône une prise de conscience des gestes que nous posons en milieu de travail qui ont un impact négatif sur la carrière des femmes.

 

 

 

Louise Roy

Chancelière émérite de l’Université de Montréal, Louise Roy a également occupé des postes de haute direction dans de nombreux organismes et institutions (STCUM, IATA, CIRANO). Ayant souvent été la seule femme à la table de décision, elle a été un témoin privilégié des biais inconscients qui s’érigent en obstacle à l’avancement des femmes. Comme ces biais sont, la plupart du temps, involontaires et partagés par les deux sexes, ils sont très difficiles à contourner. D’où la nécessité de forcer un peu les choses pour s’en défaire, car les progrès ne viennent jamais seuls.

 

 

 

 

Nos soirées réseautages vous offrent :

  • Une liste des participantes envoyée 72 heures avant l’événement qui permet de consulter le profil des participantes sur LinkedIn. Une occasion unique de créer des liens avant-même la soirée.
  • Une conférence de 45 minutes.
  • La présence de mentores d’un soir qui ont une expérience en lien avec le sujet de la conférence.
  • Un réseautage entre professionnelles (et avec nos mentores) pour échanger sur vos défis de carrière et développer votre réseau.

Nos conférences sont animées par Gaëlle Bodin et Jannick Bouthillette, les cofondatrices de Profession’ELLE

Tannées d’entendre régulièrement que les femmes ne comprennent pas l’importance d’un réseau et qu’elles ne prennent pas le temps d’en développer un, elles se sont demandées pourquoi un réseau est si important et comment le développer. Leurs recherches furent pour elles une véritable révélation : le concept de « réseau » – et incidemment le réseautage – est très mal compris par les femmes.

Trop souvent associé à l’obligation de se vendre, de remettre des cartes professionnelles et de serrer des mains dans des associations professionnelles, de nombreuses femmes en concluent que le réseautage n’est pas pour elles. Rien n’est plus faux! Le réseautage peut être agréable et permettre de créer des liens authentiques.

 

 

Une soirée en collaboration avec notre partenaire, Langlois avocats.

Soyez des nôtres le 19 SEPTEMBRE 2018 et invitez vos amies, vos collègues car à plusieurs, c’est toujours plus facile de casser la glace!


Inscrivez-vous maintenant!

Je m'inscris (40$)

Détails

Date :
19 septembre
Heure :
18h30 - 20h30
Prix :
40$
Catégorie d’Évènement:

Organisateur

Profession’ELLE
E-mail :
info@professionelle.ca
Site Web :
http://professionelle.ca

Lieu

Langlois, avocats
1250, boul. René-Lévesque Ouest
Montréal, Québec H3B 4W8 Canada
+ Google Map