Carrière

La créativité au service du changement

18 juin 2020
Rédaction: Gaëlle Bodin

Depuis quelque temps déjà, un livre nous accompagne chez Profession’ELLE. En fait, nous l’avons découvert il y a quelques années mais il demeure à ce jour une source d’inspiration. Il s’agit de Start with why de Simon Sinek. L’auteur nous y dit qu’on arrive facilement à répondre à la question du QUOI, ou du COMMENT mais difficilement à celle du POURQUOI.

Lorsqu’on vous demande : « Que faites-vous dans la vie? », la réponse est simple, et vous l’exprimez sans même réfléchir : « Je suis technicienne en laboratoire… Je suis directrice des ressources humaines… Je suis entrepreneure en marketing ».

Mais si on vous demandait : « Pourquoi avez-vous choisi cette carrière? Pourquoi occupez-vous ce poste? » Déjà, ça se corse. Maintenant, si on insistait : « Mais pourquoi cet employeur plutôt que n’importe lequel de ses compétiteurs ». Idéalement, votre réponse ne devrait pas se limiter à dire que c’est lui qui vous a engagée. Ou encore que c’est l’employeur qui paye le mieux.

Trouvez votre « pourquoi »

Ce fameux pourquoi (ce que nous appelons aussi la mission professionnelle) s’articule autour de vos valeurs. Peu importe le domaine dans lequel vous évoluez, le poste que vous occupez, les nouveaux choix de carrière qui se présentent, vous devez croire que ce que vous faites répond à une motivation profonde.

Et sachez que le pourquoi, la mission professionnelle, n’est pas le propre des enseignants, des médecins, des scientifiques ou des travailleurs sociaux. Chacune d’entre vous, dans vos domaines respectifs, vous avez fait des choix – et en faites encore – en sachant quelles valeurs vous voulez défendre.

Alors, seriez-vous capable d’exprimer le pourquoi de votre carrière actuelle? À quelle valeur vous êtes fidèle en occupant votre poste actuel, en faisant les choix de carrière qui vous ont mené là où vous êtes aujourd’hui?

Répondre avec précision à cette fameuse question n’est pas chose facile! Pourtant, le plus dur du travail commencera une fois que vous y aurez répondu. Car encore faut-il faire preuve de cohérence, par la suite, pour que ce pourquoi transparaisse dans vos paroles et surtout… dans vos actions.

Une participante à une de nos conférences nous a récemment offert un généreux témoignage qui nous a donné grande matière à réflexion. Il mettait en mot ce que nous avions ressenti à un certain moment dans nos propres carrières. Également parce que nous savions qu’elle n’était pas la seule à faire ce constat. Le voici :

« Ayant eu un parcours professionnel assez linéaire je n’étais pas habituée à ce questionnement [sur la mission professionnelle]. Me voici donc à la croisée de mon chemin professionnel et je l’accueille maintenant pleinement et accepte que l’histoire ne soit pas déjà tracée mais que moi-même je puisse la tracer à ma couleur. Merci encore une fois pour cette rencontre enrichissante. Je suis maintenant rendue pour ma part à vivre pleinement cette étape de transformation dans ma vie. J’ai même du plaisir à ne pas savoir vers où le chemin va me mener tellement les gens que j’ai rencontrés sont épanouis par leur changement. »

Avez-vous vous aussi parfois ce sentiment que vous visualisez votre carrière dans une ligne qui présente peu de courbes? Et si ne pas savoir la fin de l’histoire était en fait le plus beau cadeau que vous vous offriez? Votre carrière peut être pleine de rebondissements, si vous le désirez. Et l’inconnu n’a pas à faire peur. C’est bien souvent la chance de se laisser surprendre bien agréablement.


« Laissez-vous surprendre par ce que vous devenez  » – Manon Lavoie


Faites place au changement

Notre meilleur conseil à cet égard : posez des actions concrètes, semaine après semaine, pour nourrir cet inconnu, pour bousculer la fin de l’histoire MAIS (et ce « mais » est vraiment important) en acceptant que chacune de ces actions prises individuellement n’a pas à avoir un objectif précis.

On a souvent tendance à poser des gestes parce qu’on en connait la finalité. L’objectif est clair. Le résultat attendu. Bousculer le statu quo implique justement d’accepter l’inconnu, comme notre participante l’exprime avec tant d’éloquence.

Soyez créatives, inventives dans votre désir de provoquer des changements de carrière pour accomplir votre mission, suivre vos valeurs profondes. Votre carrière vous appartient. Vous en êtes l’entrepreneure et vous pouvez prendre les décisions et poser les actions sur une illumination du moment. Rien de grave n’arrivera si vous vous « trompez », vous n’allez qu’avancer!

Vous pouvez provoquer le changement. Être ce vecteur de changement dans votre emploi… et dans votre carrière!

Faites place à la créativité

La créativité est un formidable outil de changement. Peut-être vous percevez-vous cependant comme n’ayant pas particulièrement un esprit créatif. Pourtant, la créativité est une posture intérieure. Il suffit parfois de prendre les mêmes ingrédients d’une recette et de se donner le droit d’en créer une autre.

Après tout, la créativité, c’est ce qui permet au pont Jacques Cartier de nous accueillir le soir dans sa splendeur lumineuse. C’est ce qui permet au Musée des beaux-arts de Montréal de nous faire découvrir le monde complètement hors norme de Thierry Mugler.

Si je suis gestionnaire de projet, comptable ou conseillère en ressources humaines, ai-je réellement besoin d’intégrer des processus plus créatifs à mon quotidien? Et puis, c’est quoi la créativité au juste? Comment peut-elle m’aider à me réaliser, à sentir que j’utilise mes pleines capacités?

Et si la créativité s’allumait tout simplement par le refus de toujours emprunter le même chemin. Un simple désir de questionner l’ordre établi. Un refus d’accepter l’insatisfaction de processus répétés depuis trop longtemps simplement parce que « c’est comme ça qu’on a toujours fait ».

De tout temps, la créativité a eu pour but de résoudre des problèmes, de solutionner des insatisfactions. Et nous sommes bien d’accord… des problèmes, nous en vivons au quotidien en milieu de travail. Alors la solution peut simplement être d’envisager une problématique autrement. De vouloir moins la subir et d’être plutôt cet agent de changement.

Pour réussir à être l’instigatrice d’approches plus créatives de résolutions de problèmes, vous devez à tout prix vous trouver des allié.e.s. Des personnes prêtes à appuyer votre démarche. On pensera naturellement aux personnes en position d’autorité, mais bien souvent il peut s’agir de collègues, de gens se trouvant dans une autre équipe et même de client.e.s!

Le plus important… rappelez-vous que la créativité est une posture mentale. Elle se trouve à l’intérieur de vous. Vous devez simplement lui donner la chance d’émerger.