Stratégies de carrière

Passez de l’ombre à la lumière

30 juillet 2019
Rédaction: Jannick Bouthillette

Être leader va bien au-delà de la tendance du moment. Car avouons que parler de leadership, c’est dans les sujets hot de l’heure.

Alors posons-nous cette première question : est-ce que toute personne qui le désire peut devenir leader? Personnellement, j’aurais été portée à répondre que ce n’est pas donné à tous. Et pourtant. Les coachs à qui j’ai posé cette question ont unanimement répondu OUI.

Bonne nouvelle : si vous avez envie de développer ou d’assumer davantage votre leadership, c’est tout à fait possible. Petit bémol, toutefois : cela demande notamment une grande intelligence émotionnelle et quelques autres compétences qu’on abordera plus bas.

À une époque où on donne parfois des postes de leader dans certaines entreprises, il est essentiel de saisir que le leadership est une posture. On n’octroie pas un titre de leader à quelqu’un. Vous avez parfaitement la liberté de prendre cette place.

Tout part de soi

Le leadership part d’abord de la connaissance de soi et de la gestion de soi. Si vous n’avez pas une vision claire de l’ensemble des zones de votre vie et de vos valeurs, vous n’êtes pas en intégrité. Un leader est quelqu’un d’intègre, de cohérent.

Et comment savoir que les valeurs que vous nommez sont réellement les vôtres?

« On peut penser connaitre nos valeurs mais ce sont peut-être celles de quelqu’un d’autre… Elles peuvent venir d’un certain bagage qui ne nous appartient pas. Est-ce que je suis en train de me bloquer parce que je pense que c’est ce qu’il faudrait faire? Parce que mes parents l’ont fait comme ça ou qu’on s’attend à ça de moi. » Voilà en substance ce à quoi Marie-Eve Michaud, coach en performance intentionnelle et coach du parcours Cap sur ma carrière!, nous invite à réfléchir.

« Quand on est dans l’ego, on prend des décisions en fonction de paramètres extérieurs, dans la peur et souvent qu’avec notre cerveau. Qu’est-ce que les gens vont dire si je me trompe? Et si les gens ne sont pas en accord avec moi? Il faut sortir du regard de l’autre et se connecter à son cœur pour prendre de meilleures décisions. » Se connecter à ses valeurs, faire des choix en accordance avec celles-ci.

On cherche beaucoup de réponses tout autour de nous : nos parents et nos amis qui sont souvent nos premiers modèles. Nos patrons et collègues, ils ont bien souvent tracé la voie avant nous. Les valeurs sociales qui nous portent à croire la voie à suivre. Mais c’est vraiment à l’intérieur de soi qu’on trouve les bonnes réponses dont on a besoin.

Pour ensuite se tourner vers l’autre

Dans cette posture de leadership qu’on découvre en demeurant intègre à nos valeurs, on trouvera bien souvent notre mission et plus largement, la vision qu’on a envie de transmettre. Et ce courage de vivre selon nos valeurs et notre vision a bien souvent un effet contagieux. C’est là toute la beauté du leadership : son rayonnement!

Pour Marie-Eve, il ne fait aucun doute que « le leader inspire par son courage, son intégrité. Il va sentir à l’intérieur de lui que ses choix, ses gestes ont un sens. Cette puissance dans son message va inspirer les autres et les gens auront envie de le suivre s’ils adhèrent eux aussi à ses valeurs. »

« Le leader est tourné vers l’extérieur. Il s’intéresse aux autres avec ouverture et curiosité. Il est dans le service et il met son ego de côté pour le bien commun. » Parmi les grandes forces du leader, selon Marie-Eve, il y a celle de « donner de la place aux gens autour de lui, les aider à se transformer. Il va amener les gens à réfléchir et à avoir une motivation durable. Il ne va pas diriger mais plutôt amener les gens à faire leurs propres choix. En décidant par eux-mêmes, ils agissent ensuite de façon intentionnelle et cela est d’une puissance incalculable. »

Et si le doute s’insinue

Mais malgré les propos non équivoques de nos coachs selon lesquels vous pouvez parfaitement transformer votre posture mentale pour assumer pleinement votre leadership… peut-être doutez-vous encore de vous-même?

On accorde bien souvent de grandes capacités aux autres pour ne voir que nos faiblesses, nos zones d’ombre. Apparaît alors le doute de pouvoir assumer entièrement votre mission, votre vision, votre capacité à vous transformer et, par conséquent, à avoir un impact sur les gens qui vous entourent.

On vous invite alors à vous tourner vers ces sages paroles de l’auteure Marianne Williamson :

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur. Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.

C’est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nous nous posons la question : « Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux? »

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être? Vous restreindre, vivre petit, ne rend pas service au monde. L’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres. Nous sommes tous appelés à briller, comme les enfants le font.

Et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même. En nous libérant de notre propre peur, notre puissance libère automatiquement les autres.

Permettez-vous de découvrir votre lumière… elle rayonnera assurément sur les autres!