Méritocratie

Ma vie de non-négociation

11 septembre 2017
Rédaction: Gaëlle Bodin

Gaëlle Bodin

Je suis salariée depuis plus de 25 ans et je n’ai JAMAIS négocié mon salaire! Ni à l’embauche, ni après. Je n’en suis pas fière mais c’est un fait. Voici toutes mes « excuses »!

J’ai d’abord travaillé alors que j’étais étudiante. Le salaire horaire était fixé d’avance et j’étais déjà bien contente de travailler (avec un statut d’étudiant étranger, pas beaucoup de possibilités malgré une maitrise de droit en poche) alors pas le temps de « niaiser » et de demander plus.

Ensuite, j’ai eu la merveilleuse chance de faire mon stage du Barreau du Québec à la Cour d’appel : me voici dans le merveilleux monde de la fonction publique, les contrats sont signés à grande échelle et pas question de négocier la moindre virgule! Tous égaux (dans la pauvreté dans ce cas-ci)!

Deux ans – et deux bébés – plus tard, me voici enfin dans le « vrai » monde du travail. Je me retrouve dans un cabinet privé du centre-ville : bureau vitré, vue sur la montagne et gros salaire. Je n’y croyais tellement pas lorsqu’ils ont retenu ma candidature que j’ai accepté le chiffre proposé sans poser de questions. On m’avait toutefois expliqué que bien que je sois « Barreau 2001 », je perdais un an « d’ancienneté » dans la grille des salaires à cause de mon congé de maternité! Aurais-je dû argumenter? Ne pas accepter l’offre? Aurais-je pu demander plus? Après tout j’étais embauché pour faire ce que je savais faire le mieux et j’avais d’excellentes références de sommités juridiques. Je ne l’ai pas fait!

Même scénario quelque temps plus tard quand un plus gros cabinet m’embauche. Après tout, le chiffre était élevé et j’étais qui pour demander plus avec mon expérience, mes diplômes et mes références!

Et puis, il y a 10 ans : changement de carrière! Je coupe mon salaire par deux mais mon bien-être et ma santé mentale le valent bien. Ai-je négocié lors de l’embauche? Pas le moins du monde! Ai-je négocié mon salaire tous les ans alors que je répondais haut la main à toutes les demandes et que j’atteignais voire surpassais tous les objectifs? Eh bien non! Car voyez-vous on prenait le soin de bien m’expliquer que peu importe mes résultats et mes accomplissements, la compagnie avait un budget serré… alors pourquoi même essayer.

En fait, pour tout vous dire, j’ai osé demander « une » fois. Je n’ai pas obtenu ce que je voulais, et cela m’a pris beaucoup de temps pour enfin réaliser que ce statu quo n’était pas acceptable! Fini les excuses! Je suis partie vers un autre monde… celui de l’entrepreneuriat et aujourd’hui, j’apprends à négocier!

Vous reconnaissez vous dans ce comportement? Oui! Il n’est pas trop tard!

Négocier son salaire et ses conditions de travail, ça s’apprend, ça se prépare!

Découvrez notre atelier sur la négociation salariale (plusieurs villes, plusieurs dates à l’automne) et inscrivez-vous pour devenir une pro de la négociation!