Parlons d'argent

Quoi choisir : l’autonomie financière ou la famille?

11 septembre 2017
Rédaction: Katia Vermette

Votre congé parental tire à sa fin et, depuis quelques semaines, vous vous questionnez sur votre avenir. Pencherez-vous vers un revenu familial plus élevé en adoptant la routine métro-boulot-dodo-garderie? Vous serrerez-vous la ceinture afin de vous consacrer à vos enfants? Opterez-vous pour un entre-deux en travaillant à temps partiel? Tous les choix sont justifiés, à condition de bien en évaluer l’impact à long terme.

Mariane Chartrand a trois enfants. Après la naissance de Thomas, elle est retournée sur le marché du travail. Même chose lorsque Laura s’est pointée le bout du nez. Elle a cependant perdu son emploi alors qu’elle était enceinte de Félix, son petit dernier. Après avoir établi leur budget et évalué les différentes options qui s’offraient à eux, Mariane et son conjoint Vincent ont décidé que la famille bénéficierait du fait qu’elle reste à la maison. Mais s’agissait-il d’un choix éclairé pour la maman?

Lorsqu’un des parents, le plus souvent la mère, fait le choix de la famille, « le couple va discuter des dépenses quotidiennes, sans toutefois considérer l’impact à moyen et à long terme de l’organisation financière sur les deux conjoints », constate Hélène Belleau, sociologue et coauteure du livre L’amour et l’argent : Guide de survie en 60 questions (Les éditions du remue-ménage, 2017).

Il va sans dire que même si les dépenses sont partagées au prorata des revenus, la femme qui travaille peu ou pas du tout adoptera le niveau de vie de son conjoint, qui se situe souvent au-dessus de ses moyens. Ce faisant, sa capacité à épargner pour ses vieux jours diminue considérablement. « Arrivées à la retraite, les femmes ont donc un manque à gagner assez important, en raison notamment de l’arrivée des enfants », note Hélène Belleau. Les revenus des femmes retraitées seraient en effet de plus de 40 % inférieurs à ceux des hommes.

De quoi faire réfléchir les femmes qui songent à se consacrer à leur famille … Quoi faire pour minimiser les répercussions sur vos finances en tant que mère – en totalité ou en partie – à la maison?