Branding personnel

LinkedIn : seul média social utile pour ma carrière comme salariée?

16 août 2017

Les réseaux sociaux sont un lieu d’échange et de partage dans la sphère personnelle. Mais peuvent-ils aussi faire progresser votre carrière en tant que salariée? Deux formatrices en médias sociaux répondent par l’affirmative.

Avec plus de 500 millions d’utilisateurs dans plus de 200 pays et territoires du monde, LinkedIn reste la plateforme la plus recommandée pour côtoyer d’autres professionnels en ligne.

Néanmoins, il ne faut pas sous-estimer les possibilités qu’offrent les autres médias sociaux, tels que Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest, pense Inès Mahjoub, coach de carrière, formatrice LinkedIn et consultante en image de marque professionnelle. Ces autres plateformes s’avèrent elles aussi très utiles d’un point de vue professionnel, à condition bien sûr de ne pas restreindre l’accès à vos pages à un auditoire privé.

Renforcer son réseau

Les médias sociaux peuvent évidemment aider à renforcer votre réseau professionnel. Et il n’est pas nécessaire d’attendre d’être en recherche d’emploi pour alimenter ce dernier. « Plus on a un réseau fort, plus on a de force lorsque vient le moment de trouver un nouvel emploi ou de développer des affaires », assure Sonia Bouchard, formatrice et consultante en médias sociaux, développement des affaires et marketing.

D’abord, il est important de choisir le ou les médias les plus pertinents en fonction de votre domaine d’activités. Instagram et Pinterest sont par exemple intéressants pour celles qui évoluent dans les domaines de la mode et du design. Une fois dans la bonne communauté, vous pouvez ainsi réagir aux publications des autres membres et référer vos contacts, ce qui contribue à solidifier votre réseau.

Il est également possible d’effectuer une veille stratégique d’information au sujet d’une entreprise qui vous intéresse, notamment sur Twitter, qui réunit influenceurs et gens d’affaires. « En suivant certains dirigeants et employés de l’entreprise en question et en retweetant quelques messages, on signifie notre intérêt de façon douce et on attire l’attention de personnes clés qui peuvent nous suivre à leur tour », explique Inès Mahjoub.

L’utilisation de mots-clics (hashtags) dans vos publications reste également un incontournable afin de sortir du lot et de créer des liens avec des gens s’intéressant aux mêmes thématiques que vous (#communauté).

Établir et nourrir son image de marque personnelle

Qu’entend-on au juste par « image de marque »? « Il s’agit de nos croyances, de nos valeurs, de nos mots et de notre couleur, indique Inès Mahjoub. C’est ce qui fait qu’on bâtit notre réputation en ligne. »

Lorsque vous publiez une photo, partagez un article qui vous a plu ou commentez la publication d’un collègue, vous dévoilez par le fait même vos croyances et vos valeurs. Cette image de marque, Inès Mahjoub encourage les professionnelles à la renforcer en étant actives sur les médias sociaux, tout en veillant à toujours rester pertinente.

Gardez en tête que les employeurs, au même titre que vos collègues et amis, peuvent en apprendre beaucoup en ligne sur votre personnalité. « L’autopromotion, c’est le moi inc., soutient-elle. Nous sommes notre propre chef d’entreprise, et si nous ne gérons pas notre carrière d’une main de maître, personne ne le fera à notre place ».

Des exemples de publications nourrissant votre image de marque? Annoncer votre fierté sur Facebook de participer à une course de 5 km au profit de la recherche sur le cancer du sein (#citoyenne #engagée). Ou encore prendre part à la conversation sur la santé mentale initiée par Bell sur Instagram (#bellcause).

Sonia Bouchard abonde dans le même sens, mais suggère toutefois de veiller à ce que la majorité du contenu publié ne soit pas autopromotionnel, mais plutôt externe à vous-mêmes , tel que des coups de cœur ou des actualités qui vous interpellent. Selon elle, environ 10% du contenu devrait « vendre » la professionnelle. « Trop, c’est comme pas assez, souligne-t-elle. Il faut se demander si ce qu’on publie apporte quelque chose à notre réseau. »

Voici cinq conseils à suivre, selon les deux formatrices, afin d’exploiter les médias sociaux efficacement d’un point de vue professionnel :

  • Réaliser le sérieux d’une activité sur les médias sociaux et la portée que peuvent avoir vos publications
  • Être active de façon constante, et donc éviter de joindre un trop grand nombre de plateformes si le temps vous manque pour toutes les alimenter
  • Publier du contenu pertinent et intéressant pour votre réseau
  • Vous tenir loin du contenu compromettant et trop personnel
  • Rester authentique en privilégiant les publications qui reflètent votre vraie personnalité